Goethe définit ainsi la poésie :

« La vraie poésie se reconnaît au fait que, comme un évangile profane, elle est capable de nous délivrer des pesanteurs terrestres qui nous accablent, parce qu’elle nous procure à la fois la sérénité intérieure et le plaisir extérieur. »

Publicités

« S’il est des Arts dont les créations ont un peu de valeur solide, ce sont ceux qui ont emprunté à la nature ce qu’ils ont de vertus »

Platon (Lois X, 889d)

A méditer….