Tranquille maturation du raisin sur son pied de vigne

O joie du raisin rieur gourmand !

Gonflant l’arrondi de ces formes, somnolant.

Au soleil, il grossit de saveurs, de plénitude.

Il pèse de tout son poids sur la branche

Insouciant de son attitude.

Lourd, dans le silence des champs de vignes

S’alourdit tout joufflu, s’étale, se répand, semble trépigner

De couler jusqu’aux sols pour rouler de plaisir.

Largement pulpeux, se gorgeant de sucre

Il irradie son plaisir, sans soucis

De la sagesse ancestrale de son pied.

raisin joufflu

Envie de s’arrondir comme l’arabesque pulpeuse d’une belle grappe de raisin

Déposer la largeur de tout son poids sur cette grosse poignée de terre,

Attiré inlassablement par son cœur, écouter l’immensité du silence

et sentir sur sa peau le frisson s’élever et sortir du sol les plus belles grappes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s