Changement

30 aout 2017, quelque part

Cher toi,

Ce petit post en format « correspondance » pour te donner des nouvelles : comme j’ai cessé d’écrire pendant un petit moment, comme l’ADN de mon blog s’est formé autour de mon double plaisir d’être avec ma fabuleuse rockstar Jeanine : tricot & culture, comme notre maison mitoyenne à la sienne, est le lieu de nos échanges et le bassin de mes premières mailles, comme notre n’est plus, comme il y a eu « je te quitte », tout naturellement, l’envie a disparu. C’était sans compter sur les règles de bases de l’agriculture : la graine ensemencée continue de pousser… pousser… Tant et si bien, qu’il y a peu, de nouveau, j’ai repris le fil de mes posts.

Je profite de cette correspondance pour glisser un extrait du généreux livre de l’écrivain Grégoire Bouillier que je suis en train de déguster : « et puis non ! »
Il est impossible de sortir de ce livre, le moindre extrait. Parce que l’histoire commence au premier mot de la première page et se terminera j’imagine, au dernier mot de la page huit-cents-soixante-treize (Edition Flammarion). Reprendre un morceau perdrait la saveur de l’entièreté. Je reporte alors les mots de la 4ème de couverture et te laisse intact si tu souhaitais le lire :

M comme une histoire d’amour
Mais, quand on a dit ça, on n’a rien dit.
Ou alors, il faut tout dire.

Excellente rentrée
A bientôt
Smoothome

Avant tout une rencontre avec le savoir-faire, … La haute-couture.

Lâchons, le temps d’un post, notre fil de tricot pour celui de la haute couture. A l’occasion des 70 ans de la maison Christian Dior, les Arts Décoratif présente une exposition regroupant plus de 300 robes de haute couture conçues de 1947 à nos jours. Cette exposition met également en avant le dialogue ininterrompu qu’a entretenu Monsieur Christian Dior entre la Haute Couture avec toutes les formes d’art. Lire la suite de « Avant tout une rencontre avec le savoir-faire, … La haute-couture. »