La bonté est inseparable de la beauté

Dans l’Idiot, Dostoïevski fait dire à son personnage principal Mychkine « La beauté sauvera le monde »… Et l’auteur du blog « Un idiot attentif », propose l’interprétation : « La bonté sauvera le monde »…

bauman

Ceci fait echo aux propos du sociologue Zygmunt Bauman qui illustrait la société post moderne comme liquide. C’est à dire ayant perdu toute sa verticalité : les modes s’enchainent la volatilité s impose et l’engagement fait défaut. Par ailleurs les politiques se mondialisant les individus se retrouvent dans la situation delicate de devoir élaborer des solutions locales relevant du collectif. Zygmunt Bauman ne voyait que la bonté pour nous aider. L ambivalence etant qu au travers de la fragilité des relations, la bonté ne vit que de l’engagement de l individu.

Et depuis les Indignés jusqu’aujourd’hui face à l’ère Trump, semble s’amplfier ce vent de bonté ; beaucoup de « citoyens du monde » s engagent et affichent leur envie d’amour et de partage.

pancarte2pancarte-3

Et pour en revenir à nos moutons, tricoter éveille chez moi cette bonté de faire pour l’autre Entre les aiguilles et sous les laines, mon coeur s’émerveille et mes yeux s’attendrissent. Et cette grandeur que certain appelle Dieu me donne le vertige ! Que le monde est beau quand on le regarde simplement tel qu’il s’anime. Qu’il est très simplement bon de se sentir vivre au milieu du vivant.

brassiere-950

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s