Le tricot : less is more

Fascinant la manière dont s’organise et s’ordonne la matière laine. D’un mouton se file une pelote qui devient une suite de rangs et forme ad fine un ouvrage organisé. Alors quand je regarde l’épaisse toison toute crottée des moutons à la fin de l’hiver, je me dis que c’est dans ce champs que mon pull commence. Frissons !

Notre maison est une maison en pierre. Elle fait partie d’un hameau qui comptait en 1890 une centaine d’habitants. Aujourd’hui, il doit y avoir une dizine d’habitants à l’année. Le hameau est entouré de fôrets. La maison est constituée d’une pièce principale avec des tomettes en terre cuite. D’un grenier à foin, d’une étable et d’une porcherie. Juste derrière, il y a une petite maison appelée la boulangerie avec un four à pain. La pièce principale est flanquée d’une porte et d’une fenêtre. Une cheminée et un robinet avec évier. Le foin au grenier permettait aussi de garder la chaleur. Cette maison est associée à une vie de travail agricole. Sans exubérance et proches des bêtes.

Avec deux aiguilles et un simple fil d’une centaine de mêtres enroulé sur lui même en pelotte, nous arrivons au fil des mailles et des rangs, à un ouvrage. Avec simplement la combinaison de 2 mailles : une maille à l’endroit et une à l’envers.

Ces deux mailles génèrent depuis des millénaires des combinaisons de points qui se transmettent de femmes à femmes. J’aime me sentir une des mailles de cette longue conversation ininterrompue entre femmes. J’aime la simplicité du partage avec Jeanine autour de nos laines.

Dans un prochain post je parlerai des astuces pour organiser son ouvrage.

Publicités

Un commentaire sur « Le tricot : less is more »

  1. En découvrant l’Islande via mes cours avec Triscote, j’ai découvert un peuple qui tricotait et pas seulement un univers féminin. En Asie beaucoup de somptueux travaux de broderie sont faites par des hommes. En france, la maille est une affaire de grand-mères et de petites filles. L’histoire du fil et de l’ouvrage est intimement noué à celle de la société.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s