Le tricot c’est la culture

Josephine c’est ma rock star. Arrière-grand mere, elle me transmet son art et son plaisir du tricot. La culture comme elle dit.

C’est notre voisine puisque elle habite de l’autre côté de notre mur mitoyen. Nous passons de longues heures le soir à tricoter. Elle me raconte maille à maille ses souvenirs. Je vois les aiguilles de la grande horloge de sa cuisine avancer dans la nuit. Deux heures… du matin, j’emprunte sa lampe de poche, l’ampoule de sa lumière exterieure a sauté. A 10 heures l’éclairage public du petit hameau caché au creux des valons de la Bourgogne s’éteint. Je me glisse dans le lit. Mon amoureux dort du sommeil du bienheureux. Après la chaleur de la laine, chaleur des corps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s